Épinal

Y a-t-il des myrtilles dans les Vosges ?


Avant de savoir si la myrtille est présente dans toutes les Vosges, faisons un petit point pour connaître en détails ce fruit qui prend parfois le nom de brimbelle ou bleuet selon les régions ou pays. La myrtille est originaire d'Europe alars que le Bleuet est une baie du nord-est de l'Amérique du Nord. Dans les Vosges le terme de brimbelle est employé pour la myrtille sauvage. Ces petites baies de teinte bleu-noir poussent sur des myrtilliers, petits arbustes préférant les sols acides, comme la terre de bruyère, et bien drainés. A l'état sauvage, les myrtilles se prolifèrent généralement en forêt dans des pentes semi-ombragées. Ce petit fruit ne supporte pas une exposition permanente au soleil. La myrtille est considéré comme un super fruit grâce à ses propriétés antioxydantes, son apport énergétique avec peu de calories et sa riche composition en vitamines.

La cueillette de la myrtille se déroule de juin en septembre si des gelées n'ont pas compromis la récolte de cet or noir vosgien. La demande est très forte notamment de la part des boulangers et des particuliers. Le prix du kilo peut varier de 6 euros à 12 euros en cas de forte pénurie. La cueillette de la brimbelle dans les Vosges est souvent une tradition familiale. Chacun à ses petits coins qu'ils essayent de préserver. Les myrtilles sont aussi bien présentes dans les forêts de la Plaine vosgienne que sur les crêtes où les conditions météorologiques favorisent parfois un meilleur développement. Il est important de savoir que la cueillette de la myrtille sauvage (ou Brimbelle) est soumise à quelques règles. On ne peut récolter que 2 kg par jour et par personne. Le Peigne (ou Riffle) est interdit sur les Hautes-Vosges et tolérée sur certains secteurs.

Le Bluet des Vosges est le nom donné aux myrtilles cultivées en France, à ce titre il existe des producteurs spécialisées dans la culture de la brimbelle de "culture" comme la ferme de Briseverre à Hennezel. Les propriétaires accueillent chaque année une cinquantaine de salariés pour satisfaire à la demande des professionnels de l'agroalimentaire. Le petit plus de la ferme de Briseverre est que l'ont peut remplir son panier pour un prix très abordable par rapport à celui pratiqué par les magasins spécialisés. On peut citer, à titre d'exemple, les exploitations de Jean Paul Joannes à Rochesson, la Ferme des Avolets à Rupt-sur-Moselle, le Pré des Fruits à Granges-sur-Vologne, la Ferme des Plateaux à Gerbamont, de André Gegout à Vagney, de Mariette Perrin au Girmont Val d'Ajol, des Jardins des Hauts de Salm à Le Puid.

Si la myrtille est apprécié pour ses qualités gustatives et pour ses bienfaits sur la santé. Il faut cependant prendre des précautions avant de la consommer. Les fruits peuvent être contaminé par l'Echinococcose alvéolaire. Cette contamination est due à des déjections de canidé. La cuisson permet d'éliminer ce parasite de manière certaine.

Plus d'articles de notre Webzine

Copyright © 1997-2021 GRANDEST com SARL, création AgenceInternet.comFacebookCookiesAjouter/Modifier/Mettre en avant un Établissement