Épinal

Y a-t-il des marmottes dans les Vosges ?


Afin de savoir s'il y a bien des marmottes dans le département des Vosges, intéressons-nous dans un premier temps à ce petit animal qui fait partie des rongeurs. Une marmotte pèse généralement entre 3 kg et 8 kg pour une taille n'excédant pas les 60 cm. Ses pattes puissantes sont équipées de griffes adaptées à l'élaboration de galeries pour leurs terriers, sa queue touffue mesure entre 10 et 20 cm. Se pelage peut prendre plusieurs couleurs : brun, gris, roux. La marmotte vit en colonie et émet un sifflement en cas de danger, un signal d'alarme pour ses congénères. Les marmottes se reproduisent entre avril et juin. Le mois d'octobre est le début de la période d'hibernation qu'elles préparent en dévorant de l'herbe et des graines, sans délaisser insectes, vers de terre, larves et œufs.

La marmotte des montagnes est l'espèce européenne, plus précisément la marmotte des Alpes qui vit à des altitudes comprises entre 800 m et 3000 m. La marmotte a été réintroduite dans les Pyrénées, après la seconde guerre mondiale (1948-1950). Sa acclimatation s'est très bien passée et elle semble prospérer. Des essais de réintroduction ont été également menés dans le Vercors (1974), en Chartreuse (1984) mais aussi dans le Massif Central, dans le Jura et dans les Vosges avec moins de succès.

En ce qui concerne la présence de la marmotte dans les Vosges, des témoignages de chasseurs et de randonneurs (photos à l'appui) dénotent la présence de ce rongeur dans le Massif Vosgien, plus exactement vers le Champ du Feu (Belmont) dans le Bas-Rhin. Il est donc compliqué de dire que la Marmotte est vraiment présente dans le département des Vosges. Les massifs de moyenne montagne se sont probablement pas le milieu idéal pour ces animaux habitués aux altitudes plus élevés et des terrains à découvert pour surveiller ses prédateurs. Les marmottes étant la cible favorite des randonneurs pour leurs photos souvenirs. Habitués à la présence de l'être humain sur les sentiers, elles se laissent admirer sans sourciller. Il faudra prévoir des vacances dans les chaînes alpines et pyrénéennes pour rapporter dans ses valises quelques clichés de ce petit rongeur bien sympathique.

Plus d'articles de notre Webzine

Copyright © 1997-2018 GRANDEST com SARL, création AgenceInternet.comFacebookCookiesAjouter/Modifier/Mettre en avant un Établissement